Koh Tao, a la decouverte des fonds marins

Il est 5h du matin, heure locale lorsque l'on foule le sol thaïlandais après à peine 2h de vol et très peu de repos (en Inde il est environ 3h). A peine sortie de l'aéroport nous sommes confrontées à la chaleur matinale de Bangkok, ça plante le décor ! On monte dans un bus en direction de Kao Than, le quartier routard de la capitale thaïlandaise, où l'on ne tarde pas à se rendormir. Heureusement le couple de français que l'on croise régulièrement depuis Khajuharo nous réveille pour descendre une fois arrivés à destination !

Ce qui nous surprend c'est le calme dans lequel la ville est plongée, les nombreuses signalisations et feux qui semblent respectés de tous et, fait oh combien étrange, les panneaux qui indiquent le nom des rues !! Mais où sont les vaches, leurs indissociables bouses, et les déchets ??

Une fois la ville éveillée, on assiste à un flot de touristes venus de partout mais surtout des européens dont beaucoup de français. Ça grouille de partout dans les rues autour de Kao Than. En s'éloignant un peu de ce tumulte incessant, on s'aperçoit que Bangkok est une capitale très calme, trop calme même, avec ces monuments, statues et images du roi omniprésents. Quelques barrières et des camions couchés sur le flanc et aux vitres brisées, nous rappellent toutefois les événements politiques des dernières semaines. 

Bangkok ne nous plaît définitivement pas, on décide de partir dès le lendemain pour Koh Tao, petite île du Sud réputée pour ces spots de plongée ! Sea, sex and sun, c'est parti ! L'île de la tortue, comme son nom l'indique en Thaï, est située à environ 70 km de la côte et quasi 700 km au sud de Bangkok. Cette île fut utilisée comme pénitencier jusque dans les années 50s et n'a été que très récemment habitée. Le tourisme s'y est très rapidement installé, ainsi que de nombreuses écoles de plongée, les moins chères au monde semble-t-il !

Après avoir passé la nuit dans le train, on arrive à 6h du matin à Chumphon. On monte dans une navette en direction du port où l'on prend un bateau. 3 heures plus tard, on débarque à KohTao où nous sommes accueillies par un flot de touristes et de taxis, bienvenu dans un disneyland paradisiaque ! Nos sacs sur le dos, on se dirige à pied vers le sud de l'île en quête de calme et de bungalows pas chers. 

Les préoccupations des prochains jours sont de s'acheter un masque-tuba, de trouver le meilleur mango-shake de l'île et les meilleurs spots de snorkelling. La rando matinale du second jour nous met fasse à une réalité insoupçonnée : l'île possède en son coeur des pentes très raides à quasi 60° (non nous ne sommes pas marseillaises!), ce qui multiplie pas mal les distances. Sous 35° à 10h du matin, on finit par stopper un pick-up et se diriger vers la plage la plus proche !

Au fur et à mesure, on commence par s'acclimater à la chaleur et à accepter le fait que nous faisons partis du flot touristique et que ce n'est pas ici que l'on rencontrera la légendaire sympathie et chaleur thaïlandaise... À nous les plages de sable blanc, les cocotiers et l'eau turquoise!!! Il n'y a pas besoin de nager bien loin pour apercevoir les poissons multicolores nageant en bande et du corail, c'est de toute beauté !! Marion aperçoit même un requin dans la fameuse "Shark bay", à couper le souffle !

La coutume thaïlandaise veut que l'on se déchausse lorsque l'on entre dans un lieu clos : restaurant, magasin, etc. On finit rapidement par abandonner nos "flip-flop" (plus communément appelées tong en métropole ou savate sur les îles ;) et à se déplacer pieds-nus. Aurélie finira d'ailleurs par renoncer à retrouver ses sandales et à en adopter des nouvelles, visiblement abandonnées sur l'île depuis quelques temps au regard de la couche de poussière y ayant élu domicile. 

Comme un poisson dans l'eau (Aurelie)

Puisqu'on est dans un des meilleurs spots de plongée au monde, je me décide à faire mon baptême de plongée. C'est Rémi, le barman du Babaloo bar (qui deviendra vite mon QG...), qui m'emmène dans les fonds marins. Après s'être équipés et fait quelques exercices, c'est parti pour un tour à quelques 6 m de profondeur. C'est magique cette sensation de flotter, d'être comme en apesanteur et de voir cette faune et cette flore hors du commun ! C'est étrange comme la notion de distance est faussée, tout semble plus prêt, et les choses sont zoomėes, ce qui arrange bien ma myopie ! Après 3/4h où je m'en prend plein les yeux, on remonte vers la surface ! Je décide vite de rester un jour de plus pour une seconde plongée !

Dès le lendemain, je commence mon premier cours d'open water (niveau 1 de plongée SSI). Je dois rattraper mon retard et enchaîne donc après la première matinée d'exercices, un cours théorique, une vidéo, un bouquin à feuilleter et des devoirs !! Demain c'est l'examen théorique, ça rigole pas !

Deux jours plus tard je suis enfin diplômée, rien de mieux qu'une petite soirée - barbeuc au babaloo pour fêter ça comme il se doit ! L'ambiance est à son comble et ça se finit vite en mode "full-moon party" avec de la peinture jaune fluo et rouge sur le corps !!

Après un "Day-off" bien mérité, je refais deux plongées pour le fun avec mes collocs de dortoir, Julien et Bruno, Fucking good dives !! Cette toute une exploration sous-marine : on croise les épaves d'un scooter des mers, dont la garde est assurée par un poisson niackeur, et d'un catamaran dans lequel une famille de crevettes a élu domicile ! On en prend plein la vue et on rigole beaucoup en mode freestyle pendant le palier de sécurité. 

Koh Tao, ses plages, ses fonds marins, son Babaloo bar et tous les copains, un endroit unique au monde !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Localisation actuelle

Blogs de voyageurs

ecoleworldycamino.org

lesacados.com

girltrotteuse.com

onestici.wordpress.com

latrotteaclement.tumblr.com

Contactez-nous !

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.